Lé politiq local pourr le galo : qhë vâe qe j traçon ? - institu Chubri - Du galo pourr astourr

Lé politiq local pourr le galo :
qhë vâe qe j traçon ?

Articl bani l' 5 du mouâz d marr 2020 — BÔ

Le galo ée in parlement « en graund danjer » d'aprè l’UNESCO. Malgrë sa, den lé program du mondd qhi s porten pourr lé-z elecçion cmunal, ou bin il ée pouint mençion du galo, ou bin n'a just qheq deçidd de propôzée, e sen q nen vèy bin qhë vâe qhi'ée prinzz. Den l'doqhument qhi'ée titrë « Penser les politiques locales pour revitaliser le gallo », lé souèton Bertègn Galèzz e Chubri, i propôzen ô mondd qhi von yétt elu, e pée a la soçietë en·n entier, d chouâzi in "convèyment" pourr garanti conm i fao le dret du mondd qhi dmeren en Haott B·rtingn d’aprendd e d caozë en galo den la vî d tôt lé jôr.

► "Penser les politiques locales pour revitaliser le gallo"

► Ghimenton

Politiques locales pour le gallo :
des mesures dans quelle perspective ?  

Article publié le 5 mars 2020 —  BÔ

Le gallo est une langue « sérieusement en danger » selon l’UNESCO. Pourtant, selon les programmes des listes de candidats aux élections municipales, cette langue est soit totalement absente soit présente à travers des mesures isolées et sans perspective. Dans le document intitulé « Penser les politiques locales pour revitaliser le gallo », les associations Bertègn Galèzz et Chubri proposent aux futur·e·s élu·e·s, ainsi qu’à l’ensemble de la société, d’adopter une stratégie pour garantir véritablement le droit des habitantes et habitants de Haute-Bretagne d’apprendre et de s’exprimer en gallo au quotidien.

► "Penser les politiques locales pour revitaliser le gallo"

► Communiqué de presse

 

 

© B. Ôbrée / Chubri