Du galo den lé vao – Limerot 20 - institu Chubri - Du galo pourr astourr

Du galo den lé vao – Limerot 20

Archiv minzz en lign le XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

► Ecoutë l’bilhèt limerot 20

► Ecoutë toutt l’emission du 20-03-2012 su Radio Laser

► S’en rtournë a la list dé bilhèt

 

A l'école, est-ce que le gallo a été un handicap?

Oui, le gallo a engendré beaucoup d'échec scolaire, mais disons plutôt que c'est l’absence de prise en compte du gallo à l'école a mis en échec les élèves, ceci jusque dans les années 80 et encore après. La négation de l’existence du gallo et le mépris du système scolaire pour la langue locale a entrainé chez les élèves des confusions entre français et gallo, tant en vocabulaire qu'en conjugaison par exemple. Ajoutons à cela l’humiliation engendrée par les punitions pour avoir dit un mot de « patois » et le système de délation entre élèves. Un vrai traumatisme vécu par des générations entières d’enfants.

 

Mnë lé beû e lé chfao

Le galo, s’é in parlement qhi'é vra vivant den l’Pay dé Vao d'Vilenn. Matlao Ghiton nou-z enmenn corr sé lé deûz dam qhi dmeurr ô Sèl. Anet, il é caozanç de mnë lé beû e lé chfao.

Lé môt a s souvni :

Lé chfao, comen q'on lé mnë ? > Comment menait-on les chevaux ?

S'é pourr lé beû, s'etë hu adia > C'est pour les boeufs , c'était ????  !

Mé pourr lé chfao, comen q'on dizè ? alée, uyo, iouq > Mais pour les chevaux, comment disait-on ? Avancez (alée), A droite (uyo), gauche (youq)

S'été dé bétt qi té de bord >  C'étaient des animaux auquels on mettait des jougs (concept à confirmer)