Du galo den lé vao – Limerot 33 - institu Chubri - Du galo pourr astourr

<< S’en rtournë a la list dé bilhèt

Du galo den lé vao – Limerot 33

Archiv minzz en lign le 26 du mouâz d fev·rier 2018

 

► Ecoutë l’bilhèt limerot 33

► Ecoutë toutt l’emission du 07-09-2011 su Radio Laser

 

Y a t-il des écrits anciens en gallo ?

On retrouve des racines littéraires présentant des similitudes avec la langue gallèse qui remontent au XIIe siècle : «Le livre des Manières» d'Etienne de Fougères est caractéristique d'un auteur dont la langue maternelle était certainement le gallo. La chanson de geste « Le Roman d'Aquin » contient également de nombreux traits gallos. Un autre texte, datant de 1480, témoigne de l’usage du gallo à l’écrit : il s’agit de « La coutume de Bretagne», texte juridique de 355 chapitres reprenant l'ensemble des règles et usages en matière de droit reconnus en Bretagne sous l'Ancien Régime. Nous pouvons aussi évoquer le gallo existant dans les inventaires notariés où apparaissent des mots tels que « l’bouqard ».

L’jan pourr lé chfao

Le galo, s’é in parlement qhi'é vra vivant den l’Pay dé Vao d'Vilenn. Matlao Ghiton nou-z enmenn corr sé Marie-Thérèse Rocher e Bernard Mârètt, a Ghichin. Anet, il é caozanç dë coupë l’jan pourr don·ne é chfao.

Lé môt a s souvni :